Bon à savoir

DP, DMP, ROSP

Dossier pharmaceutique (DP)

Qu’est-ce que le DP

Le Dossier Pharmaceutique (DP) recense, pour chaque bénéficiaire de l'assurance maladie qui le souhaite, tous les médicaments délivrés au cours des quatre derniers mois, qu’ils soient prescrits par le médecin ou conseillés par le pharmacien.
Il permet aux pharmaciens (et aux médecins exerçant dans un établissement de santé) de consulter l’historique des médicaments qui ont été prescrits ou délivrés au patient :
- au cours des 4 derniers mois pour les médicaments classiques ;
- au cours des 3 dernières années pour les médicaments biologiques ;
- et au cours des 21 dernières années pour les vaccins.

Objectifs du DP

- Eviter les traitements redondants
- Détecter les risques d’interactions entre médicaments
- Mieux coordonner les soins entre la ville et l’hôpital
- Contribuer au bon usage du médicament
- Améliorer la couverture vaccinale
- Disposer de l’information la plus récente possible

Dossier médical partagé (DMP)

Qu’est-ce que le DMP

Gratuit et confidentiel, le Dossier Médical Partagé (DMP) conserve précieusement les données de santé du patient en ligne. le patient peut partager ces informations avec son médecin traitant et tous les professionnels de santé qui le prennent en charge, même à l’hôpital. Ce DMP regroupe en ce sens toutes les informations utiles aux professionnels de santé sur un patient : les antécédents, les comptes-rendus d’hospitalisation et de consultation, les résultats d’examens (radios, analyses biologiques…)…
Pour le patient, le DMP est un dossier de synthèse dans lequel il pourra retrouver tout son dossier médical, mais aussi ses décomptes de remboursements.

Objectif du DMP

  • - Promouvoir la prise en charge globale du patient en ville comme à l’hôpital constitue l’un des axes majeurs d’amélioration de notre système de soins.
  • - Favoriser la qualité et la coordination des soins.
  • - Suivre le cheminement du patient dans le système de soins (meilleur suivi).
  • - Faciliter le partage des informations entre le patient et les professionnels de santé (dans le respect du secret médical et de la vie privée du patient)
  • - Générer des économies (3,5 milliards d’euros prévus par an pour la coordination des soins)
La rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP)

La rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) repose sur le suivi d'indicateurs couvrant l'organisation du cabinet et la qualité de la pratique médicale.
Le point sur ce dispositif (principes généraux, détail des indicateurs par spécialité, modalités de calcul de la rémunération…) sur notre site : mesindicateursesante.fr/
Le Forfait Structure de la ROSP entrevoit des sollicitations financières à l’adoption de solutions simplifiant le parcours du patient.
Ainsi, nos logiciels et nos solutions sont homologués permettent de faire bénéficier nos clients de ces facilitations.

Accès et authentification : carte CPS et carte vitale

La carte de professionnel de santé (CPS)

La carte CPS ou Carte de Professionnel de Santé est une carte d’identité professionnelle électronique dédiée aux secteurs de la santé et du médico-social. Elle contient les données d’identification de son porteur : identité (n° d’identification, nom patronymique, nom d’exercice…), profession, spécialité, identification du mode et du lieu d’exercice.  Elle constitue le maillon final d’une chaîne de confiance qui permet à son titulaire d’attester de son identité et de ses qualifications professionnelles. Elle est protégée par un code confidentiel propre à son porteur. Sans sa carte CPS, le professionnel de santé n’a pas d’accès à votre dossier médical.

La carte vitale

La carte Vitale est la carte de l'assuré social. Elle atteste de ses droits à l’assurance maladie. Sans la carte DMP le professionnel de santé n’a pas d’accès au dossier médical du patient et les données ne sont pas stockées sur la carte mais sur un serveur informatique chez un hébergeur de données de santé agréé par le ministère de la santé. Cependant, les services d’urgence ont un accès automatique au DMP.

Sécurité d’accès relatif au DP et au DMP

Le patient est le seul détenteur du code d’accès à son DMP, il détermine qui en dehors de lui-même peut y accéder (médecin traitant et autres praticiens de son choix).
La carte vitale du patient joue le rôle de clé d’accès au DMP. à l’aide de sa carte CPS, de la carte vitale du patient et d’un accès internet, le médecin pourra consulter et mettre à jour le DMP. Seuls les services d’urgence ont un accès automatique au DMP. De manière limité et gradué, l’accès est prévu aux pharmaciens pour certaines données, afin notamment d’éviter les interactions médicamenteuses.