Un outil made in Poitou pour les médecins (La Nouvelle République)

Un outil made in Poitou pour les médecins (La Nouvelle République)

Article écrit par Laurence Mondon-Samit - Nouvelle République du Centre Ouest (13/12/2017)

La persévérance de Xavier Augay aura été bénéfique. Son logiciel créé depuis huit ans en vue du dossier médical partagé est maintenant distribué.

Le dossier médical partagé est un sacré serpent de mer. On en parle depuis 1999. L’idée d’un carnet de santé numérique a fait son chemin. En 2002, une agence avait été créée par Xavier Bertrand. Une expérimentation sommaire a eu lieu en 2003 puis dans plusieurs régions en 2005. En 2012, les premiers appels d’offres ont été lancés et on a vu des sociétés homologuées « DMP compatibles » y répondre, dont ICanopée, entreprise installée sur la technopole du Futuroscope, avec à sa tête le Poitevin Xavier Augay. La Caisse nationale d’assurance maladie a repris le dossier en janvier 2017 avec neuf départements pilotes. Et il va être généralisé en 2018 à toutes les caisses primaires chargées de le promouvoir auprès des assurés sociaux.

Données médicales pérennes et sécurisées

Le DMP c’est quoi au juste ? Il stocke toutes les données du patient (qui garde le choix d’y adhérer ou pas ou qui peut demander qu’une pathologie ne soit pas mentionnée), actuellement dans un tiroir, ou chez le médecin, sans sécurité. Le DMP doit résoudre la question de la pérennité des données médicales et de leur sécurité.
C’est donc maintenant que la patience de Xavier va être récompensée. Depuis neuf ans, les développeurs de ICanopée planchent sur le sujet, ce qui fait dire à son fondateur que c’est « l’entreprise la plus à la pointe sur le DMP ».

Six personnes y travaillent

La société a été accompagnée financièrement par la BPI, le crédit impôt recherche et un investisseur « qui a cru au projet et a donné les moyens de se développer depuis quatre ans ».
« Il existe 120 éditeurs de logiciels mais nous sommes la seule boîte à être focus sur le DMP », explique Xavier Augay qui vante les qualités de son outil nommé « Efficience », intégré aux logiciels équipant les médecins, ehpad… « Le médecin, qui doit saisir des données pour le dossier médical partagé, a besoin d’un outil simple, qui ne demande pas de double saisie et qui soit DMP compatible de la manière la plus transparente possible. » Qui plus est, cette solution sera utilisable par les médecins en mobilité, sur une tablette ou un smartphone, de manière sécurisée.

Doubler le chiffres d’affaires en 2018

Les clients d’ICanopée sont donc les professionnels de santé, eux-mêmes touchant une prime s’ils s’équipent de matériel DMP compatible. Coût de la solution « Efficience » : 120 euros.
ICanopée devrait facilement réaliser son objectif de 500.000 euros de chiffre d’affaires en 2017 et vise le double en 2018 avec la création de quatre emplois supplémentaires. Actuellement, 800 médecins seulement sont équipés (sur 107.000 médecins libéraux). C’est dire le potentiel.

(Photo DR La Nouvelle République)